Coups de coeur - Polar

  • Trente ans après la chute de l'apartheid, les Furies, déesses du châtiment, viennent à Paris initier leur danse macabre. Qui sont-elles venues venger ?
    La journée du commissaire Paul Starski commence assez mal : son épouse demande le divorce, son chien adoré est mourant et une prise d'otages l'attend dans un appartement parisien. L'âme morose, il se rend sur place avec sa coéquipière, la glaciale et pragmatique Yvonne Chen, et découvre les corps d'un flic à la dérive et d'un homme d'affaires sud-africain. Tous les indices accusent Chloé de Talense, une brillante biologiste. Starski n'ose y croire : Chloé était son grand amour de jeunesse. Afin de prouver son innocence, le commissaire prend l'enquête à bras le corps - et certainement trop à coeur -, tandis que les meurtres se multiplient. Car l'étau se resserre autour de la biologiste qui semble être le gibier d'une chasse à courre sanglante lancée à travers la capitale. Starski prend peu à peu conscience que rien n'arrêtera les tueurs. Pire, qu'à fureter au-delà des évidences, il vient peut-être lui-même d'entrer dans la Danse des Furies...

  • Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.
    Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime.
    Car la science qui progresse, mêlée à l'ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l'irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.
    Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d'un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?
    Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ?
    Qui est le chasseur, qui est le gibier ?

    Dans la lignée des grands détectives de l'Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né.

  • Lundi 28 juillet 1986, deux camions citernes transportant chacun douze mille litres d'ammoniac vers une usine de cigarettes sont retrouvés brûlés aux environs de Harfleur. C'est le énième d'une série de braquages identiques à une différence près, cette fois, il y a 7 morts.
    L'inspecteur Nora est chargé de l'enquête. Des cabinets de consulting parisiens aux bureaux de tabac du coin de la rue, des travées de l'Assemblée nationale aux usines du Montenegro, Nora tente obstinément, 20 ans durant, de comprendre, identifier, traquer et arrêter ceux dont le métier est de corrompre, manipuler, détourner, contourner tout ce et ceux qui font obstacle au fonctionnement de la machine à cash des cigarettiers.
    Une dizaine de personnages donnent vie à cette intrigue ample et ultra documentée, qui décortique les arcanes du lobbying industriel et explore les méthodes de manipulation du marketing et de la communication. David Bartels, enarque brillant et sans scrupule, à la tête d'une agence de comm, vend ses talents à European G. Tobacco. Valentina et Helene, dirigent une entreprise très "féminine" d'événementiel et agissent en douceur ; Anton Muller, l'homme de main, utilise des méthodes plus coercitives. Face à eux, Nora, l'OPJ entêté qui veut abattre Goliath et Patrick Brun, un petit lieutenant qui s'est juré de ramener à ses parents une jeune femme disparue au moment du braquage d'Harfleur.

  • Varya a fui la Russie soviétique depuis 3 ans déjà et arrive à bout de forces à Paris, en 1926. Un heureux hasard lui fait rencontrer Santaroga, un psychanalyste disciple de Jung dont l'un des patients se serait égorgé lui-même, concrétisant ainsi un de ses cauchemars récurrents. Le médecin se reproche de n'avoir pas perçu l'ampleur du désarroi de Gabriel de la Biole, et soupçonne les membres du Cercle de rêveurs éveillés auquel celui-ci appartenait de n'être pas étrangers à ce drame. Sa notoriété l'empêchant d'enquêter à son aise, il fait de Varya son espionne dans ce Cercle.

    Surréalistes, aventurières et artistes, Russes blancs et industriels fascisants, Américain à Paris et policier sous couverture, Olivier Barde-Cabuçon donne vie à une galerie de personnages étonnants et très incarnés, typiques des années folles sans pour autant s'y limiter. Les descriptions nombreuses de cafés célèbres, d'ambiances de rues ou de lieux, de tenues vestimentaires des protagonistes viennent étoffer le suspense autour d'une intrigue policière qui fait la part belle aux problèmes géopolitiques de l'époque et à la montée du fascisme.

  • Munich, 1931. Angela Raubal, 23 ans, est retrouvée morte dans la chambre d'un appartement de Prinzregentenplatz. À côté de son corps inerte, un pistolet Walther. Tout indique un suicide et pousse à classer l'affaire.
    Sauf qu'Angela n'est pas n'importe qui. Son oncle et tuteur légal, avec lequel elle vivait, est le leader du parti national socialiste des travailleurs, Adolf Hitler. Les liens troubles entre lui et sa nièce font d'ailleurs l'objet de rumeurs dans les rangs des opposants comme des partisans de cet homme politique en pleine ascension. Détail troublant : l'arme qui a tué Angela appartient à Hitler.
    Entre pressions politiques, peur du scandale et secrets sulfureux, cet événement, si il éclatait au grand jour, pourrait mettre un terme à la carrière d'Hitler. Et faire du commissaire Sauer, chargé de l'enquête, un témoin très gênant.
    Dans une République de Weimar moribonde, secouée par les présages de la tragédie nazie, Fabiano Massimi déploie un roman fascinant, basé sur une histoire vraie et méconnue, mêlant documents d'archives et fiction avec le brio d'un Philip Kerr.

  • An de grâce 1165. En terre d'Occitanie.
    Un ange accroché dans un arbre. Mort. Le corps a été supplicié puis déguisé. Très vite, d'autres cadavres angéliques sont découverts. Les victimes travaillaient pour l'atelier de Jordi de Cabestan, tailleur de pierre. La panique se répand. Certains voient dans ces crimes la main du diable. D'autres soupçonnent les cathares, secte nouvellement apparue qui prétend représenter les Vrais Chrétiens.
    Jeune noble, Raimon de Termes est missionné afin de découvrir l'assassin. Face à lui, et pour se disculper, les hérétiques cathares désignent une des leurs, Aloïs de Malpas. De son côté, Jordi de Cabestan veut venger ses compagnons. Trois enquêtes labyrinthiques vont les mener vers une vérité qu'aucun d'entre eux n'imaginait.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Et si les animaux n'étaient que de malheureuses sentinelles.

  • Ruoššabáhkat, « chaleur russe », c'est comme ça qu'on appelait ce vent-là. Ruoššabáhkat, c'est un peu l'histoire de la vie de Piera, éleveur de rennes sami dans la vallée de Pasvik, sur les rives de l'océan Arctique. Mystérieuse langue de terre qui s'écoule le long de la rivière frontière, entre Norvège et Russie. Deux mondes s'y sont affrontés dans la guerre, maintenant ils s'observent, s'épient.

    La frontière ? Une invention d'humains.

    Des rennes norvégiens passent côté russe. C'est l'incident diplomatique. Police des rennes, gardes-frontières du FSB, le grand jeu. Qui dérape. Alors surgissent les chiens de Pasvik.

    Mafieux russes, petits trafiquants, douaniers suspects, éleveurs sami nostalgiques, politiciens sans scrupules, adolescentes insupportables et chiens perdus se croisent dans cette quatrième enquête de la police des rennes.

    Elle marque les retrouvailles - mouvementées - de Klemet et Nina aux confins de la Laponie, là où l'odeur des pâturages perdus donne le vertige.
    Olivier Truc nous raconte le pays sami avec un talent irrésistible. Il sait nous séduire avec ses personnages complexes et sympathiques. Et, comme dans Le Dernier Lapon et La Montagne rouge, il nous emmène à travers des paysages somptueusement glacés.

  • Le homard

    Pascale Dietrich

    • J'ai lu
    • 17 Mars 2021
    Ajouter au panier
    En stock
  • On ne plaisante pas avec la bouffe ! Une mauvaise cuisinière, ça se supprime d'un coup de colère. On peut supporter du céleri rémoulade dégueulasse des années, pas toute la vie ! Une bonne cuisinière, ça se trouve, mais si elle a, comme vous, un foutu carafon, les choses tournent au vinaigre... Carafon et vinaigre, ces mots ont tout leur sens, quand on est un vigneron mal embouché du Mâconnais... Tournedos Rossini, pigeons au foie gras et macarons à la pistache, le tout arrosé d'un vin maison, le menu est presque digne d'un trois-étoiles... sauf si on tire sur le caviste.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Kasso

    Jacky Schwartzmann

    Après des années d'absence, Jacky Toudic est de retour à Besançon pour s'occuper de sa mère malade d'Alzheimer. Les vieux souvenirs et copains resurgissent. Les vieux travers aussi. En effet Jacky ne gagne pas sa vie comme les honnêtes gens. Son métier : faire Mathieu Kassovitz. Car Jacky est son sosie parfait, et vu que Jacky est escroc, ça fait un bon combo. Depuis des années, se faisant passer pour l'acteur, il monte des arnaques très lucratives. Ce retour au bercail pourrait être l'occasion de se mettre au vert, mais c'est compter sans sa rencontre avec la volcanique Zoé, avocate aux dents longues, qui en a décidé autrement.

    " Depuis Regarde les hommes tomber, le film d'Audiard, tout le monde me demande si je suis Mathieu Kassovitz. Un jour, j'ai décidé de répondre oui. Et ça m'a ouvert beaucoup de possibilités." Durant vingt-cinq ans Jacky Schwartzmann a enchaîné les petits boulots, autant pour gagner sa vie que pour observer ses contemporains. Il est maintenant auteur et scénariste de bandes dessinées et de longs-métrages. Son parcours à la fois schizophrène et formateur lui a inspiré Demain c'est loin (Seuil, 2017) plusieurs fois primé.

    Il revient cette fois avec Kasso, un polar décapant !

  • Denali

    Patrice Gain

    Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même et maltraité par l'existence, tente de renouer avec ses origines. Il fouille le passé d'un père décédé dans l'ascension du mont Denali et d'une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu'il ne soupçonnait pas, partagé entre admiration et stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est envahi par une rage qui le met en travers de sa quête et le conduit à commettre l'irréparable.
    Entre nature writing, roman noir et thriller, Denali est un roman envoûtant. Comme Matt, le lecteur est aux prises avec la rudesse du monde rural et autarcique qui habite cette aventure, ne trouvant du répit que dans les instants où l'osmose avec une nature grandiose devient salvatrice.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Mathilde est travailleuse sociale. Elle voit toute la journée défiler des personnes en difficulté et fait de son mieux pour les aider. Mais quand elle apprend pourquoi ses voisins Mohammed et Nadia sont menacés d'expulsion, elle comprend que les dispositifs légaux seront inutiles et qu'il va falloir se salir les mains.
    Quarante-six ans, ancienne judoka de haut niveau, massive et mutique, Mathilde puise dans son passé ténébreux la volonté d'en découdre, et pourquoi pas de refermer enfin, douze ans plus tard, de douloureuses blessures.
    La place carrée, c'est un quartier populaire dans une ville moyenne de province.
    Mathilde ne dit rien est le premier volet d'une série qui s'intéressera à ses habitants, à leurs parcours, leurs magouilles, leurs espoirs, leurs fantômes.

  • Libraire spécialisé en roman policier, Malcolm Kershaw reçoit la visite surprise du FBI.
    L'agent Gwen Mulvey enquête sur deux affaires étranges : une série de meurtres qui rappelle un roman d'Agatha Christie, et un "accident" qui fait écho à un livre de James Cain.
    Elle espère donc que l'avis d'un expert du genre lui permettra d'interpréter correctement les (rares) indices à sa disposition. Et ce n'est pas tout : Malcolm, quinze ans plus tôt, a publié sur son blog une liste intitulée »Huit crimes parfaits», où figuraient ces deux intrigues.
    Serait-il possible qu'un tueur s'en inspire aujourd'hui ? Très vite, l'angoissante certitude s'impose : le tueur rôde déjà à proximité. Malcolm commence à le voir partout, et sent un véritable noeud coulant se resserrer autour de son cou.
    Une intrigue irrésistible et une brillante variation autour du roman policier, avec en filigrane cette question éternelle : le crime parfait existe-t-il ?

  • Après une enquête qui a mal tourné, Odessa Hardwicke est mise à pied. Dévastée, la jeune agent du FBI n'est pourtant pas en cause.
    Sur la piste d'un meurtrier avec son collègue, elle se voit obligée de commettre l'irréparable. Mais ce qui la choque le plus n'est pas d'avoir fait usage de son arme, c 'est la présence ténébreuse qu'elle pense avoir vu quitter le corps de sa victime.
    En attendant des jours meilleurs, Odessa accepte une mission à New York. Cette affectation a priori sans intérêt la met sur la piste d'un personnage mystérieux, Hugo Blackwood. Qui est cet homme ? Un simple fou ou le meilleur espoir de l'humanité face à un mal indicible ?

  • Le sang des Belasko

    Chrystel Duchamp

    • Archipel
    • 14 Janvier 2021

    Cinq fre`res et soeurs sont re´unis dans la maison de famille, la Casa Belasko, une vaste ba^tisse isole´e au coeur d'un domaine viticole de Provence.

    Leur pe`re, un vigneron taiseux, vient de mourir. Il n'a laisse´ qu'une lettre a` ses enfants, et ce qu'il leur re´ve`le les side`re : leur me`re ne se serait pas suicide´e - comme l'avaient affirme´ les me´decins six mois plus to^t. Elle aurait e´te´ assassine´e...

    Au cours de la nuit, non-dits, jalousies et frustrations accumule´s au fil des anne´es vont se de´verser. Mais le pire reste a` venir. D'autant que la maison, coupe´e du monde exte´rieur, semble doue´e de sa propre volonte´...

  • L'affaire lord Spenser

    Flynn Berry

    Claire aimerait mener une vie sans histoire. Mais elle est la fille de lord Spenser, membre éminent de l'aristocratie britannique, accusé de meurtre par sa propre femme, trente ans plus tôt. Défendu par ses pairs qui ne pouvaient envisager la condamnation de l'un des leurs, il a réussi à s'évanouir dans la nature.
    Quand Claire apprend par la police que son père a été identifié à l'autre bout du monde, les fantômes du passé reviennent la hanter. Pour retrouver la paix, elle devra s'y confronter.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Un livre impitoyable sur les regrets et le désespoir du remords. Une construction haletante et surprenante sur l'inévitabilité d'un passé qui refuse de se laisser oublier.
    Troisième roman de la série Konrad, plus simenonien et mélancolique que jamais.

    Une femme est assassinée chez elle. Sur son bureau, on retrouve le numéro de téléphone de Konrad, ancien policer. L'enquête révèle rapidement qu'elle l'avait contacté récemment pour lui demander de retrouver l'enfant qu'elle avait mis au monde cinquante ans plus tôt, et qu'elle avait abandonné juste après sa naissance. Maintenant désolé de lui avoir refusé son aide, Konrad s'emploie à réparer son erreur. Il retrouve les membres d'un mouvement religieux contre l'avortement et reconstruit l'histoire d'une jeune fille violée dans le bar où elle travaillait. Il retrouve aussi un clochard équivoque, des trafiquants de drogue et même des fragments de l'histoire de la mort violente de son père.
    Lorsqu'il retrouvera l'enfant, il mesurera l'ampleur de la tragédie dans laquelle son intuition et son entêtement l'ont plongé.
    Konrad se révèle un enquêteur sensible à la souffrance des autres, d'une humanité touchante.

    Dans une construction particulièrement habile et haletante, La Pierre du remords est un roman captivant et impitoyable sur la honte, le désespoir et l'intensité des remords qui reviennent nous hanter.

  • L'art du meurtre

    Chrystel Duchamp

    Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Il a été torturé, mutilé, puis assis à une table dressée pour un banquet. Un crime de toute beauté !
    Dépêchée sur place, l'équipe de la PJ apprend que l'homme - un amateur d'art - fréquentait les clubs sadomasochistes de la capitale. Et que, malgré sa fortune, il était à court de liquidités.
    Bientôt, le corps d'un autre collectionneur est découvert...
    Pour Audrey Durand, cette enquête dans le monde de l'art contemporain sera-t-elle l'occasion de faire taire ses démons, ou se transformera-t-elle en un voyage aux confins de la folie ?

    Ajouter au panier
    En stock
  • Dans les territoires immenses du Montana, Matt Weldon, adolescent livré à lui-même, tente de renouer avec ses origines et fouille le passé d'un père décédé et d'une mère internée. Il découvre au fil des jours une vie qu'il ne soupçonnait pas, partagé entre l'admiration et la stupeur. Incontrôlable et dévasté, son grand frère Jack est habité par une rage qui le mettra en travers de sa quête et le conduira à commettre l'irréparable. Le lecteur est aux prises avec la rudesse du monde rural et autarcique qui habite cette aventure, ne trouvant du répit que dans les instants où l'osmose avec la nature grandiose du Montana est salvatrice. L'écriture acérée de P. Gain et sa capacité à immerger le lecteur dans son univers permettent le contraste du récit, entre réalisme cru et évasion poétique.

  • Face au mal qui se propage et qui a tué sa fille.
    Pour les millions de victimes passées et les millions de victimes à venir.
    Virgil Solal entre en guerre, seul, contre des géants.

  • Noyade

    J.P. Smith

    Joey, huit ans, passe l'été dans un camp de vacances au milieu des bois. Le moniteur de natation, Alex Mason, s'est juré qua la fin du séjour tous les garçons sauraient nager. Or Joey a peur de l'eau. La veille du départ, Alex l'abandonne sur un radeau au milieu du lac, le mettant au défi de rentrer tout seul à la nage. Joey ne se présente pas au réfectoire ce soir-là. Les recherches s'organisent : il n'est plus sur le radeau.
    Il n'est nulle part. On ne le retrouvera jamais. Vingt ans après... Alex est devenu promoteur immobilier à New York. Ses méthodes et sa morgue lui ont attiré de solides inimitiés, mais sa réussite est éclatante. Jusqu'au jour où ça dérape. Du sang dans l'eau de la piscine, des photos compromettantes qui arrivent sur le smartphone de sa femme, un ascenseur bloqué entre deux étages... Les épisodes perturbants se succèdent, transformant en cauchemar le quotidien d'Alex et des siens.
    Joey serait-il de retour ?

empty